RER B

Pour me rendre sur mon lieu de travail, deux fois par semaine, j’empruntais le RER-B. Connue pour son affluence, cette ligne dessert en partie le nord de Paris avant de terminer son parcours à l’Aéroport Charles de Gaulle.

Après de nombreux trajets, le regard rivé sur l’écran de mon téléphone, j’ai levé les yeux. C’est à partir de ce moment que j’ai décidé de photographier mon parcours.

Ici, cinq minutes de retard peuvent devenir source de crispation. Incidents, pannes et colis suspects cristallisent la frustration des passagers souvent usés.

Il y a les absents, les rêveurs, les fatigués et les stressés. Ces voyages accompagnent leur journée, matin et soir. Avec mon appareil, j’ai photographié ces moments du quotidien.